en arrière
Corps familier, une sorte de Hamlet

Corps familier, une sorte de Hamlet

un film de Gabriele di Munzio


Un homme d'âge moyen, disons sur la quarantaine, découvre avoir une maladie,
une de ces maladies dont on ne prononce pas le nom, une saloperie, une cochonnerie.
L'homme est habité, un peu comme nous tous, par une croyance d'immortalité.
Et qu'est ce qu'il lui arrive un jour ? Paf ! Le voile tombe et l'illusion s’échappe.
Désespéré, il commence à parcourir le monde et suite à un tas de péripéties il rencontre une jolie fée, un sorcier et un chat qui l'aident à se libérer de cette innommable chose répugnante.
Grâce à un sortilège, il voyage dans le temps, guérit et devient sage, mais un sage vrai, pas de ceux qui ne font que parler.
L’histoire est presque vraie, mais le chat n’apparaît pas dans le film.



[ Sélection Torino Film Festival 2014 - projections les 27 & 29 novembre 2014
 ]



Réalisation, prises de vues, montage : Gabriele Di Munzio
Avec : Nia Cason
Année de production : 2014
Durée : 25 minutes
Pays : Italie/ France
Produit par Gabriele di Munzio & Cantine 1901

- À propos de ville est soutenu par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Ville de Marseille, le Fonds Roberto Cimetta, l'Institut français de Tanger, le Merlan- Scène nationale, le théâtre de Lenche & l'association Cinémémoire -